SMARTPHONES – Bannis des salles d’examen

SMARTPHONES –
Bannis des salles d’examen *
Le Petit Journal

Écrit par J.B A l’approche du bac, le ministère de l’Education a diffusé une circulaire pour mettre en garde contre les fraudeurs. En cause : le recours aux téléphones portables pendant les examens

(Photo AFP)
Face à la hausse des fraudes réalisées grâce aux téléphones portables, le ministère de l’Education nationale a publié une circulaire destinée à renforcer la lutte contre la triche lors des examens. “Il y a une hausse des fraudes liées à l’usage des téléphones portables: 32 cas de plus au baccalauréat général et technologique en 2009 par rapport à 2008”, a indiqué hier Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’enseignement scolaire. “L’utilisation des téléphones portables et, plus largement, de tout appareil permettant des échanges ou la consultation d’informations, est interdite”, rappelle la circulaire du ministère datée du 26 mai, en pleine période d’examens et de concours.

Les Smartphones au centre du débat
Des professeurs de BTS d’Ile-de-France ont dénoncé lundi des “fraudes” d’étudiants qui ont entaché, selon eux, les examens passés en mai à Villepinte en Seine-Saint-Denis. Des étudiants auraient notamment “utilisé des téléphones avec accès internet”. Antoine Tresgots, professeur d’histoire-géographie dans un lycée en province et membre du syndicat SE-Unsa, juge “très bien” que la circulaire “aborde le problème des téléphones portables car les progrès technologiques ouvrent de nouvelles possibilités de fraudes”. Sous couvert d’utiliser la fonction calculatrice, rien n’empêche l’étudiant d’aller chercher une date historique dans Wikipedia, ou plus simplement de ressortir de vrais documents stockés sur le téléphone. Amar Zendik, président de la société Mind-Technologies, confirme que les techniques deviennent de plus en plus sophistiquées, citant la montre-téléphone, le stylo-téléphone, ou encore l’oreillette intra-auriculaire. James Bond n’a qu’à bien se tenir…

La résignation des enseignants
Si la circulaire prévoit bien l’interdiction de ces appareils dans les salles d’examens, que deviennent les tricheurs démasqués ? Souvent, les sanctions sont légères, voire inexistantes. Une enseignante, qui a requis l’anonymat, raconte : “Deux élèves, assis l’un derrière l’autre, avaient échangé leurs brouillons”, l’élève qui avait un “brouillon vierge au bout de plus d’une heure de composition ayant récupéré celui de son camarade qui était griffonné”. Ce qui n’était pas très futé car les élèves reçoivent des papiers de brouillon de couleurs différentes, souligne-t-elle. “J’ai rédigé un rapport avec ma collègue, mais j’ai vite compris qu’il n’y aurait pas de conséquences très graves”, ajoute la professeure, qui relate un autre cas qui lui a été rapporté, survenu la même année. Celui d’un jeune homme revenu des toilettes avec “des fiches qui sont tombées de son sweat-shirt. Il n’a pas eu son bac, a redoublé, et l’a finalement eu, alors qu’en principe on aurait dû lui interdire de passer un examen pendant cinq ans”. Il y a des “des règles mais on s’aperçoit qu’il n’y a pas de sanctions. Les professeurs ne sont pas crédibles et les élèves ont un sentiment d’impunité”, conclut-elle dépitée.

Pour lutter contre la fraude à l’aide de téléphone portable, des centres d’examens ont, quant à eux, opté pour le brouillage du réseau, mais cela pose un “problème technique et juridique”, met en garde M. Blanquer. “C’est très délicat car il faut éviter que le brouilleur ne perturbe le réseau autour de l’établissement scolaire”, précise M. Zendik, qui a étudié pour le compte de plusieurs grandes universités le choix du type de brouilleur d’ondes, sa couverture et son implantation.
J.B (www.lepetitjournal.com) vendredi 10 juin 2011

LE PETIT JOURNAL * FRANCAIS
Voir aussi :

Métro – Fraudes : les mobiles dans le viseur de l’Education nationale
20 minutes – L’Education nationale accentue la lutte contre les fraudes aux examens

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s